Une fois, j'ai eu 3 en maths.
Au secours !
Le 26/09/2007 - 05:58

Vite. Je profite que mon mari dort pour vous écrires, ami(e)s lecteur(e)s.

Aidez-moi. Je n’en peux plus. Je n’en dors plus. Il est devenu insupportable. IN-SUP-POR-TABLE. Depuis cette singulière journée de Roch Hachana (le nouvel an des feujs comme il l’écrit), le jeudi 13 septembre 2007.

Il faut que je vous raconte. Lui ne le peut pas : d’abord et principalement à cause du syndrôme Pierre et le loup. Mais je soupçonne également autre chose de bien plus exécrable.

Jeudi dernier, une jolie jeune femme lui sourit à distance. Il s’approche, la discussion s’engage. Quant à moi, persuadée qu’il s’agissait d’une de ses anciennes amies, je m’immisce dans la conversation.

Et l’improbable, l’incroyable, l’inénarrable s’est produit : une fan avait reconnu “le célèbre blogueur Byby” (je la cite) en pleine rue, en pleine journée, en plein dans le mille. Yeux verts pétillants dissimulés sous des lunettes de soleil Gucci, un petit ensemble Zara de la collection été 2003-2004 et des chaussures Eram marron en cuir retourné, pour sûr elle avait la classe ; j’en aurais presque été jalouse si elle n’avait pas arboré pas cette faute de goût évidente : le collier de perles H&M à 7,99€.

Je le sais parfaitement, mon mari ça paraît gros mais cela s’est véridiquement déroulé sous mes yeux. Elle portait réellement le collier de perles H&M à 7,99€. Et surtout, elle avait prononcé celui-dont-on-doit-taire-le-nom-en-public : Byby.

Depuis ce jour, ma vie est un calvaire, mes journées un enfer, mes nuits un supplice. Depuis ce jour, quelque chose a changé dans son attitude, de manière imperceptible pour vous autres, humains ordinaires (mince, voilà que je mimétise) mais cette façon de nous toiser, ma fille et moi, cette propension à utiliser la première personne du pluriel pour se désigner, ce ton de condescendance quand il s’adresse à ses collègues deviennent difficiles à supporter au quotidien.

Evidemment, j’ai essayé de le raisonner : mais enfin Marcel (oui dans l’intimité je l’appelle Marcel, en hommage à celui qui “me fend le coeur”), sois réaliste. Elle a sûrement été payée par un mécène, ton patron ou Marcel Bellivaut. Une fan qui te reconnaît dans la rue, ça n’arrive que dans tes articles.

Niet. Il prétend être le messie du blog.

Assurément, j’ai essayé de le menacer : mais enfin Mahmoud (oui quand je le menace, j’en réfère au colporteur d’insanités perse) tu veux que j’arrête de te nourrir ?

Walou. Il persiste et signe. Des autographes imaginaires.

Aidez-moi. Pitié. Il perd la raison, son temps et mon argent. Vous autres, ses lecteur(e)s cotisants, avez peut-être en réserve des idées que je n’aurais pas encore explorées. S’il vous plaît, expliquez-lui que cette aventure si rocambolesque soit-elle ne justifie pas son adhésion à “Top bloggers magazine” ou sa candidature à poser nu pour “les Dieux du Blog”.

Et soyez sympas : quitte à le sermonner, demandez-lui de mettre ses chaussettes sales dans le bac à linge avant de dormir bordel.

47 commentaires

  1. 1
    Tant-Bourrin nous dit :

    (Ok, ok, je vais essayer de lui dégonfler le melon)

    Eh Byby, regarde un peu ça : http://www.googlefight.com/index.php?lang=fr_FR&word1=Byalpel&word2=Tant-Bourrin

    Ça calme, hein ? :)

  2. 2
    Yves nous dit :

    ça a l’air “putain grave” ! Il faut le dĂ©senvoĂ»ter et faire partir les jnouns qui lui ont envahi le cerveau, ou ce qu’il en reste. La solution : enlever toutes les Ă©tiquettes de ses vĂȘtements, caleçons compris. Plus une seule mention de Tati, de lejaby, Chantelle etc ! Et les remplacer par des Ă©tiquettes maison, avec la formule magique “Byby est Ă  Bibi”, brodĂ©es avec ses cheveux.

  3. 3
    Saoulfifre nous dit :

    Waw “Les dieux du blog”, la classe ! J’en rĂ©serve 10. Mais… heu, le contrat est signĂ©, et tout ? Ça parait, comment dire, heu… un pari risquĂ©, de leur part q:^) non ??

    Sinon, pour parachever la dĂ©gonflette, t’as ça :

    http://www.googlefight.com/index.php?lang=fr_FR&word1=Byalpel&word2=manou

  4. 4
    antenor nous dit :

    Dieu du stade : sors immédiatement de ce corps !

  5. 5
    bakemono nous dit :

    Je m’en voudrais de ne pas participer Ă  cette sĂ©ance de dĂ©gonflage de melon
    http://www.googlefight.com/index.php?lang=fr_FR&word1=Byalpel&word2=bakemono

    Sinon, les chaussettes sales qui traßnent, faut les lui faire bouffer (avec un peu de ruse, leur présence dans la nourriture peut passer inaperçue, quitte à utiliser du livarot ou du munster ).

  6. 6
    Cassandre nous dit :

    Bon alors tu commence par mettre tes chaussettes sales dans le panier Ă  linge sale comme te le dis cette charmante, vĂ©nĂ©rable, adorable, inaltĂ©rable beautĂ© qu’est ta femme, qui je te le rappelle au passage, a bien du courage et s’est dĂ©vouĂ© pour te supporter jusqu’Ă  ce que la mort vous sĂ©pare et ça, si c’est pas un sacrifice alors je n’en connais plus la dĂ©finition…
    Enfin, prend un coton tige, lave toi les oreilles, y’a trop de cĂ©rumen et ta tĂȘte enfle… pique aussi les cheville au passage pour dĂ©gonfler tout ça … ok ?

    Bon aller, sinon, c’est vrai.. on t’aime bien.. sinon on viendrait pas te lire hein :)

  7. 7
    br'1 nous dit :

    Wa l’aut’, il sait pas comment raconter ça en ayant pas l’air de se la pĂ©ter, alors il fait semblant que c’est Safemme qui rĂąle, arf!
    (HĂ©, c’est vrai cette histoire, cette fois? Et si oui, je te vois plus bloquĂ© en position “sourire niais” que “air suffisant”, non?)

  8. 8
    Pascal nous dit :

    Tu n’as qu’a mentionner le tennis, ca devrait le faire…
    Tiens, sinon: http://www.googlefight.com/index.php?lang=fr_FR&word1=Byalpel&word2=Segolene

  9. 9
    arpenteur nous dit :

    Je vous promets que je n’y suis pour rien.
    Jamais je ne porterais un ensemble zara 2003-2004 collection été par ce temps.
    Et dussĂ©-je le reconnaitre dans la rue un jour, je n’oserai m’en approcher, n’ayant jamais payĂ© mes cotis…

  10. 10
    Abs nous dit :

    dans le calendrier” Les dieux du blog ‘, il va cacher l’essentiel avec un fil RSS ?

    arrete de te la peter BYBY, sans déconner, ca devient LOURD là
    hahahahahhaha (rire hysterique et sautillant)

  11. 11
    Tant-Bourrin nous dit :

  12. 12
    Yael nous dit :

    Quand je vous disais qu’il se la petait trop ces temps-ci et vous vouliez pas me croire!

  13. 13
    Byalpel nous dit :

    Dites donc les pauvres et autres gueux du web, c’est pas parce que vous ĂȘtes des inconnus sinistres que vous devez me tutoyer et m’adresser la parole sans utiliser le “monsieur” d’usage hein.

    En plus je suis en vacances pendant 2 semaines alors vos petites jalousies mesquines hein.

    Demain je rencontre yael (vous savez l’ancienne blogueuse qui s’est prise pour une star) mais elle ne le sait pas encore.

    salut les pétomanes du net

  14. 14
    Byalpel nous dit :

    (putain le byalpel contre une plante verte ça m’a tuĂ©)

    au fait, prĂ©cision utile : cette histoire s’est REELLEMENT dĂ©roulĂ©. Merci Ă  toi jolie jeune femme (qui ne commente jamais) !

    Au passage, tu auras remarqué mon charisme et ma tchatche naturelle quand je suis pris de court.

    Heureusement que je ne suis pas gros sinon j’Ă©tais au bord du gouffre.

  15. 15
    Yael nous dit :

    Mais puisqu’on te dit qu’on l’a paye, enfin! C’etait notre facon a nous de te faire plaisir Byby. Quoi t’es decu?

  16. 16
    Abs nous dit :

    Byby sans voulour te vexer tu sais que c’est pas mon genre, mais je trouve que tu te la pĂštes avec un aplomb qui franchement me coupe le souffle (et tu sais que j’en ai)
    alors maintenant tu arrĂȘtes tes conneris, tu redeviens le fin psychologue qu’on aimait tant, simple, courtois.
    parce que sinon je vais ĂȘtre obligee de t’avouer que yael m’a dit dernierement que ca la soulait grave de te voir bientot, mais que bon…elle voyait pas comment refuser aussi.

  17. 17
    La jolie jeune femme nous dit :

    Je suis sincerement desolee, monsieur Byalpel, je vous avais pris pour feu Raymond Devos. D’ou mon enthousiasme effrene en croyant reconnaitre mon idole.

    Joliment votre,

    Georgette.

  18. 18
    La jolie jeune femme nous dit :

    Je suis sincerement desolee, monsieur Byalpel, je vous avais pris pour feu Raymond Devos. D’ou mon enthousiasme effrene en croyant reconnaitre mon idole.

    Joliment votre,

    Georgette.

  19. 19
    Weight Watchers nous dit :

    Eh Byby, et ton abonnement annuel, tu le renouvelles ou bien?
    Non pasque nous on te reconnait dans la rue hein, et c’est pas du joli-joli.

  20. 20
    Yael nous dit :

    Byby tu me connais je n’aime pas dire du mal des gens, mais sache qu’Abs te traite que tu te la petes derriere ton dos aussi. Je pense qu’elle jalouse ta nouvelle popularite en fait.

  21. 21
    Raymond Devos nous dit :

    Oui mais moi je suis mort !!!

  22. 22
    Raymond Devos nous dit :

    HAHHAHAHHAAH on me dit Chalom Raymond Devos je sias pas pourquoi ca me fait hurler de rire.

  23. 23
    ABs nous dit :

    Bon Byby, je passe par la et je vois que pour changer un peu, celle dont on doit pas prononcer le nom, par envie jalouse de ma popularitĂ© universelle du nombril musclĂ©, repete partout que je dirais dans ton dos en plus, que tu te la pĂštes. Or, tu me connais, c’est pas mon genre du tout, ça c’est plutĂŽt Hug qui est comme ça, et surtout surtout Manou, et je voulais te dire que si j’Ă©tais toi je me mefierai de tous ces gens. Voila.
    bon maintenant c’est mon genre de flooder, alors je te laisse.

  24. 24
    Yael nous dit :

    Ecoute Byby, tu me connais comme j’aime pas denoncer ni repandre la mauvaise parole et foutre la zizanie alors la encore moins, enfin c’est pas comme certaines suivez mon regard ou vous voulez moi j’ai rien dit,
    mais sache quand meme qu’Abs est loin de se retenir a ton sujet sur msn.

    Je te dirais tout mais tout si tu m’invites au resto demain, sinon tu ne sauras rien de l’histoire du tueur a gage qu’Abs et Sygne ont engage pour te regler ton compte, rien tu sauras, meme.

    Enfin je veux pas flooder non plus, je m’en vais discretement.

  25. 25
    abs nous dit :

    Bonsoir,
    Comme j’ai deux minutes devant moi, parce que sinon, tu me connais, c’est loin d’ĂȘtre une habitude chez moi, je viens te dire mon cher byby qu’il faut parfois se mĂ©fier de certaines personnes qui parlent comme ça , devant, mais qui sont loin, mais alors tres loin de penser ce qu’elles disent et qui profitent de messenger et de l’amitiĂ© entre les peuples pour dire du mal; je sais pas toi, mais ça me choque enormement.

    Parce que si tu vois ce que je veux dire cochon pendu , ça commence par un Y et ça finit par un L arrĂȘte pas de dire que tu aurais un IMC superieur a la moyenne , j’ai beau lui dire que non que je t’ai vu de mes yeux vus et que moi tu m’a pas payĂ©le restau espere de nanti sĂ©mite, elle insiste. Alors bon voila je te dis ça, en toute neutralitĂ© tu enfais ce que tu veux.
    et bon comme je deteste m’imposer, je m’en vais, lĂ …

  26. 26
    Yael nous dit :

    Bonsoir mon Byby,

    Tu sais combien j’ai horreur de la medisance, mais j’ai beau essayer de convaincre (….. ) que tu ne souffres d’aucune surcharge ponderale, elle insiste pour t’inscire de force au programme special-commando-poids lourd de Weight Watchers.

    Je ne comprends pas comment et pourquoi tant d’animosite a ton egard, il faut croire que l’histoire de l’autographe elle l’a vraiment tres tres mal pris. Ce n’est pas sa faute tu sais, elle souffre voila tout.

    Enfin, heureusement que je suis la pour calmer les esprits.
    Moi tout ce que je veux c’est la paix au lobby et ailleurs aussi.

  27. 27
    abs nous dit :

    RE BONSOIR
    HASARD INCROYABLE ! Je repasse par lĂ , et je vois comme ça, l’air de rien, qu’une certaine *a*l n’en finit pas de colporter des rumeurs selon lesquelles j’aurais dit des trucs que c’est elle qui les a dit. D’ailleurs tant de dĂ©tails dans les prĂ©cisions, moi je trouverais ça suspect Ă  ta place, fin (hahahha) comme tu es. Enfin, moi j’ai ma conscience pour moi, et je me dis que toute cette haine qu’elle crache comme ça c’est sĂ»rement parce qu’elle a eu des problĂšmes de ponderalitĂ© toi mĂȘme, peut ĂȘtre mĂȘme qu’elle aime trop les pizzas va savoir..
    enfin chacun voit midi Ă  sa porte et fais du bien a fernand, moi je pense que ces mauvaises pensĂ©es vont finir par faire boomerang et qu’elle va se retrouver en Australie elle , hein.
    bon ben je dĂ©teste comme ça venir parler de gens qui ne sont pas lĂ , mais je me devais de le faire, car a mon avis tu devrais garder tes sous et m’inviter Ă  manger moi.

  28. 28
    Yael nous dit :

    Byby tu sais, moi je suis au dessus des quolibets (la bave de la crevette n’atteind pas le beau moineux bleu comme on dit) tout ca, et donc je ne te devoilerai point qu’Abs pretend que tu lui as fait la honte au resto en chantant “ya moustapha ya moustapha” et en dansant la danse du (gros) ventre. Non, tout ca, je ne le colporterai point. Mais mefie-toi quand meme du chant de la vipere enchanteresse.

    De toute facon, je ne fais que passer sur la pointe des pieds.

  29. 29
    Abs nous dit :

    Je sais mĂȘme pas comment ca se fait que je me retrouve la, car il est bien connu que c’est pas du tout mon genre de suivre ce gene de trucs , mais tout de mĂȘme, si ‘Ă©tais toi, mon petit byby, je prendais garde Ă  moi, car la telavivienne , si tu vois ce que je veux dire, repandrait partout que , en realitĂ©, tu serais nanti sĂ©mite, voire juif. Je suis scandalisĂ© pour ma part. Mais bon, comme je suis au dessus de tout ça, je dis rien; j’ecoute et je mĂ©dite en mon coeur repliĂ©.

  30. 30
    Sygne nous dit :

    Ouais en fait faut que je t’avoue : c’Ă©tait moi, Sygne. J’ai pas pu m’empĂȘcher quand je t’ai vu dans la rue, si svelte et Ă©lancĂ© contrairement Ă  ce que certaines dont je tairais le nom prĂ©tendent. C’est bien simple au dĂ©but j’ai failli ne pas te reconnaĂźtre. Mais je sais maintenant que ton embonpoint n’est qu’un mythe, un mythe colportĂ© et entretenu de ton propre fait par des photos retouchĂ©es sur photoshop, “comme pour sarkozy mais dans l’autre sens” m’as-tu dit. Je te cite : “J’ai tellement de succĂšs que je suis obligĂ© de me crĂ©er de faux bourrelets, pour tempĂ©rer les ardeurs de mes fans”. Je comprends mieux maintenant pourquoi tu laisses mĂ©dire sans rĂ©agir, ça t’arrange en fait. Mais moi qui connais la vĂ©ritĂ© je te vĂ©nĂšre, ĂŽ grand byby ! (et Ă  propos si tu pouvais m’exempter de cotis’ ça m’arrangerait :)

  31. 31
    Byalpel nous dit :

    Je viens de lire en urgence avant de voir y**l, tu vas PAYER (et dans tous les sens du terme).

    Sinon je me suis vraiment marrĂ© Ă  vous lire. Enfin, si j’Ă©tais en CE2, je me serais vraiment marrĂ©.

    Sygne > NAN c’Ă©tait VRAIMENT TOI ? J’ai honte tout Ă  coup (merci pour avoir dit que je suis pas gros, je t’offre 54 pizzas quand tu veux, pas comme les deux autres rapias du lobby)…

  32. 32
    Saoulfifre nous dit :

    ‘tain t’es fort, Byby !! T’as retouchĂ© la vidĂ©o de la piscine image par image, sur Photoshop q:^)) ?

  33. 33
    Abs nous dit :

    je repasse ici tĂ©lĂ©portĂ©e par je ne sais quel hasard dĂ©lirant, car moi les blogs c’est a peine si je sais comment ca marche, et je constate que SYNGE (anagramme tres tres dur destine a preserver l’anonymat d’une amie) a reussi a te faire oublier l’essentiel, mon menu byby si fin, a savoir que tout se paie, et que tout ce que tu m’as dit sur yael et Soulfifre au restau et sur MSN a ete enregistrĂ© et que je me vois au regret de te dire que bien sur, je ne vais pas le repeter, ce n’est pas du tout mon style, mais je voulais te dire que c’est pas joli joli de dire du mal.

  34. 34
    Sygne nous dit :

    54 pizzas, je suppose que c’est un message codĂ© pour me donner un rendez-vous discret Ă  l’insu de tous, mais j’ai beau retourner les chiffres et les lettres dans tous les sens je trouve pas, je trouve que “ps : aziz 45″ et je comprends keutchi, et pourtant je suis pas une primate contrairement Ă  ce qu’essaie de te faire croire mon ex amie abs qui a vraiment bien changĂ©, je trouve, depuis qu’elle frĂ©quente yael. Donc si tu pouvais ĂȘtre plus prĂ©cis tout en restant sybillin, ça m’arrangerait. Je n’ose mĂȘme pas imaginer une seule seconde, vu mon haut rang de perles H&M Ă  7,99€, qu’il puisse s’agir de vraies pizzas. Mais bon je vais pas faire la difficile non plus, c’est pas mon genre…

  35. 35
    Yael nous dit :

    AHAHAHA bande de toccardes!
    Byby il a dit que c’etait moi qu’il preferait. DE TOUTES! Si.

    Bon ca m’a coute un resto, mais ca valait le coup.

  36. 36
    Odile nous dit :

    (Entre parenthĂšses, je vous trouve TOUS et TOUTES Ă©normes, moi, les vivants et R. Devos aussi.
    (By by !)
    (Mais OĂč je vais chercher tout ça ??)

  37. 37
    Yael nous dit :

    (Byby appelle-moi, Abs a encore dit des choses terribles derriere ton dos)

  38. 38
    nina nous dit :

    Bon juste pour dire un peu Ă  retardement que Mme Byby a du souci Ă  se faire parce que cette histoire elle est trop vrai puisque c’est Ă  ma coupine que s’est arrivĂ©, et que ma coupine en plus qu’elle est trop belle elle est trĂšs intelligente.
    Oui je l’aime et alors! t’avise pas de me la chourer Byby, le prochain quipour est encore loin et je pardonnerai pas

  39. 39
    Abs nous dit :

    MAIS QU’EST CE QUE TU FOUS A LA FIN A TE LA PETER JE SUIS BLOGGUEUR MAIS DE LOIN ?

  40. 40
    br'1 nous dit :

    En attendant il n’Ă©crit plus rien, z’avez vu?

  41. 41
    Yael nous dit :

    Allez reviens Bybyou, tu nous manques - meme si tu te la petes (sinon on arrete les cotis’).

  42. 42
    Byalpel nous dit :

    Je viens Ă  peine de descendre de l’avion et voilĂ  qu’on m’agresse.

    Patientez les filles patientez !

  43. 43
    Abs nous dit :

    BYBY REVIENS SANS TOI LA VIE N’EST QU’UN CRATERE LUNAIRE

  44. 44
    Yael nous dit :

    AAHHAHAHAHAHAHAHHAHAHA

    BYBY REVIENS SANS TOI LA VIE NE VAUT MEME PAS LA PEINE DE COTISER

  45. 45
    Byalpel nous dit :

    Que ne faut-il pas entendre…

    Tiens, matez cette photo prise Ă  Tel-Aviv : quand je vous disais que j’Ă©tais une star sur tous les continents…

  46. 46
    Kelev Sauvage nous dit :

    (trĂšs) (trop ?) cher Shemesh du Glisha et nevel du verbe Byby,
    Je compatie, j’approuve, je valide.
    Moi-mĂȘme, pas plus tard qu’en 1976, Ă  l’apogĂ©e de mon zenith bloguesque,
    alors que je me balladais dans le choeur,nu, l’aveu couvet, Alain aux nues,
    je n’avais (au parmesan) cesse de me faire harceler par des hordes de groupies enpianistĂ©es.
    Ce n’est pourtant pas la photo floue et grimmĂ©e en tete de blog qui avait pu mettre la puce (Ă©lectronique) au casque de ces furies ?
    le subterfuge et le secret jamais ne durent.
    La groupie quette,
    La groupie pĂȘte,
    La groupie pistrelle !!

    Courage, Monsieur Byby, courage …..

    Ps :
    “Les chaussettes dispersĂ©es soigneusement autours du lit sont la marque d’appartenance, le sceau du territoire chez l’homo sapiens sapiens” Socrade.

  47. 47
    VĂ©ronique nous dit :

    NINA tu manques d’intelligence tu dois ĂȘtre une vraie blonde !! on s’en fou de ton amie suis-je assez claire idiote ?? fait moi face je t’attends !! Si le net nuit Ă  votre santĂ© mentale alors faites couper le service le plus vite possible !!!
    Cordialement VĂ©ronique