Parfois je retiens ma respiration pendant 156 secondes.
Le 26/06/2005 - 00:47

Suiteà l’article publiĂ© dans LibĂ©ration “En tĂ©moignage de solidaritĂ© avec Edgar Morin“, la Mena a rĂ©agi assez violemment en pointant du doigt, encore une fois, l’intelligentsia des mĂ©dias français.

La lettre “de soutien” que je leur ai envoyĂ©e :

C’est sur que c’est un antisĂ©mitisme plus fin que DieudonnĂ©, Monsieur Morin !

Je comprends maintenant pourquoi aucun autre mĂ©dia n’avait relevĂ© la sanction de la justice contre le Monde et ses fascisants. Ils attendaient la contre-attaque mĂ©diatique, bien plus populaire/iste.

Pour ma part, je tĂ©moignerai de la solidaritĂ© avec mes frères juifs israĂ©liens humiliateurs. Frères que de nombreux juifs français rejoignent depuis quelques temps dĂ©jà,à cause de vos raccourcis journalistiques et de votre position obscure. Ou peut-ĂŞtre simplement pour encore mieux humilier, qu’en pensez-vous ?

Le 07/06/2005 - 16:46

Le Teamquizzz number four a eu lieu ce dimanche 5 juin. La page de présentation pour cette session est ici.

Bilan :

  • Comme dab, les juifs sont dĂ©sorganisĂ©s : 40 inscrits, 30 seulement viennent
  • Comme dab, les juifs sont dĂ©sorganisĂ©s : les 30 inscrits ramènent 35 personnes non-inscrites
  • Trop de monde donc, on a dĂ» refusĂ© certaines personnes, dur dur. D’un autre cĂ´tĂ©, ça a un cĂ´tĂ© vengeur des annĂ©es boĂ®tes : “ah non dĂ©solĂ© ça ne va pas ĂŞtre possible…”
  • Finalement, tout le monde Ă©tait content, nous avons reçu pas mal de mails de fĂ©licitations et je pense qu’il y a eu des rencontres et des numĂ©ros pris.

    Next step : le restau des gagnants le 5 juillet. Stay tuned (restez tunisiens !).

    IMGP2752 IMGP2743 IMGP2738 IMGP2744 IMGP2737 IMGP2739 IMGP2745 IMGP2742 IMGP2748 IMGP2741 IMGP2746 IMGP2750 IMGP2747 IMGP2740 IMGP2749 IMGP2751

    Le 23/05/2005 - 15:46

    Les premiers tests WAP donnent ça, en 10 minutes de développement :

    • 2 minutes pour monter la base mySQL et la remplir
    • 5 minutes pour trouver les bons exemples WAP - PHP sur le web
    • 3 minutes pour adapter les scripts

    En fait, rajouter une heure le temps de tĂ©lĂ©charger tous les softs NOKIA de test… :mrgreen:

    Et voilà le rĂ©sultat :

    Nokia 1
    Nokia 2

    Je sens que ça va ĂŞtre bon tout ça…

    Le 23/05/2005 - 14:57

    Avec un petit coup de piston du beau-père (juste un mail en fait qui explique que mes idées sont, somme toute, intéressantes pour la communauté), je reçois ceci du DSI :

    De: QQQ QQQ QQQ@consistoire.org
    Envoyé: vendredi 20 mai 2005 10:40
    À: moi
    Cc: destinataires autres
    Objet: RĂ©ponseà votre mail adressĂ©à M. QQQ

    Monsieur,

    J’ai lu votre mail avec attention et vous remercie pour l’intĂ©rĂŞt que vous portez au site du Consistoire de Paris ainsi que pour vos idĂ©es d’amĂ©lioration du service renduà la communautĂ©.

    Je souhaite rĂ©pondre dans ce mail au point concernant le Cacher Magazine : il n’y a pas de production de liste de leur part, la liste qu’ils publient est la copie pure et simple de la notre ! Quantà la date de miseà jour indiquĂ©e (plus rĂ©cente que la notre), elle Ă©tait tout simplement erronĂ©e puisque notre liste n’était pas encore sortieà cette date… Nous leur avons bien entendu signalĂ© ce problème qui sème la confusion pour leurs lecteurs et peuvent leur faire prendre des risques rĂ©els, en toute bonne foi.

    Donc le Cacher Magazine ne peut en aucun cas ĂŞtre plusà jour que notre site : nous publions en pdf notre liste immĂ©diatement après la fin de vĂ©rification par nos Ă©quipes, le Cacher Magazine la rĂ©cupère, retouche la mise en page pour l’adapter au format de leur magazine, puis imprime… mĂ©caniquement après nous !

    Ce point Ă©tant Ă©clairci, je souhaite approfondir vos suggestions avec vous :

  • L’accès par WAP est en projet mais faute de ressources il n’a pas encore Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©
  • Le pdf est le moyen le plus rapide et pratique pour l’édition, mais nous Ă©tudions d’autres modes d’accès pour une consultation en ligne
  • Je suis donc très intĂ©ressĂ© par votre proposition de dĂ©veloppement bĂ©nĂ©vole de l’accès en WAP, je vous propose de me contacter pour que nous puissions en discuter de vive voix.

    Bien cordialement,

    Shabbat Shalom

    QQQ QQQ
    Directeur des Systèmes d’Information

    Le 23/05/2005 - 14:40

    J’Ă©tais assez dĂ©cu de la qualitĂ© de service offerte par le Consistoire concernant la liste des produits cacher :

  • moteur de recherche alĂ©atoire
  • liste au format PDF uniquement
  • rafraĂ®chissements Ă©pisodiques
  • et surtout, pas d’accès par le WAP, très utile lorsqu’on fait ses courses…

    Voilà la lettre que j’ai envoyĂ©e au responsable de la liste des produits :

    From: David Alia
    To: QQQ@consistoire.org
    Sent: Thursday, May 19, 2005 5:21 PM
    Subject: Plusieurs points…

    Monsieur,

    Je vous adresse ce mail pour vous signaler plusieurs points :

    - Le format de la liste (PDF) est certes plus pratique pour l’impression, mais pas du tout pour la consultation en ligne. Auparavant dĂ©jà, la recherche Ă©tait erronnĂ©e et fastidieuse. Mais maintenant…

    - Le magazine “Cacher Magazine” a l’air souvent plusà jour que le site, est-ce normal ?

    - Enfin, une grande fonctionnalitĂ© et UTILE serait la possibilitĂ© de consulter la liste des produits cacher par le WAP (tĂ©lĂ©phones portables) ! Combien de fois me suis-je retrouvĂ© sans liste chez Carrefour sans possibilitĂ© de vĂ©rifier qu’un produit est cacher ou non ? Alors que la solution està portĂ©e d’un tĂ©lĂ©phone…

    Pour ma part, je serais prĂŞtà rĂ©aliser cette partie de votre site bĂ©nĂ©volement, pour peu que la communautĂ© juive en profite. Ou alorsà hĂ©berger chez moi, toujours gratuitement, cette partie du site (wap notamment),à condition que je puisse avoir accès aux donnĂ©es brutes ?

    J’espère avoir de vos nouvelles rapidement.

    Cordialement,
    David Alia

    La suite dans le post suivant

    Le 22/04/2005 - 21:11

    J’ai assistĂ© au match Israel - France le jour-mĂŞme de mon arrivĂ©e en Israel.
    Bilan : un 1 partout mérité, quoique Israel aurait pu concrétiser un deuxième but en fin de jeu.
    Anecdotes :

  • J’ai fait fureur auprès des français avec mes affiches
  • Barthez, y'a une bombe dans ton slip
    Barthez, qui rit quand on le baise

  • Au but israĂ©lien, les IsraĂ©liens ont sautĂ© dans la foule, on s’est cassĂ© la gueule sur les sièges…
  • On a appris de belles chansons de “guerre”
  • Les dĂ©tails et toutes les photos sur le site dĂ©diĂ©.

    Le 16/04/2004 - 09:34

    En hĂ©breu, Shirel signifie “le chant de D.ieu”.
    A regarder età Ă©couter ce brin de fille, on a l’impression que ce prĂ©nom a Ă©tĂ© inventĂ© pour elle.

    C’est en regardant par hasard une Ă©mission hier soir (Cauet ou un truc du genre) que je l’ai aperçue, rayonnante commeà son habitude. L’animateur lui a demandĂ© d’Ă©voquerà nouveau le concertà Mâcon, durant lequel elle avait Ă©tĂ© insultĂ©e. L’Ă©moi et la tristesse se mĂŞlaient dans sa voix, lorsqu’elle a affirmĂ© qu’un tel Ă©vĂ©nement lui laisserait toujours une marque au fond d’elle-mĂŞme. Et l’animateur de conclure par “ben oui, c’est Ă©vident”.

    Ben non c’est pas Ă©vident. Tant qu’on ne sait pas ce qu’on peut ressentir quand on est victime d’une agression identitaire aussi forte.

    DĂ©jà ça ne l’Ă©tait pas beaucoup pour moi parce que je n’avais pas vu ce concert. J’avais lu les articles et les rĂ©actions qui relataient les faits, mais je ne l’avais pas vu.

    Et puis, en cherchant un peu sur Internet, j’ai trouvĂ© une vidĂ©o intitulĂ©e “Shirel - Insultes antisĂ©mites lors d’un concertà Macon pour les enfants malades”. Bingo. Mercià toi, anonyme, qui m’a permis de voir cette monstruositĂ©. Pour que tout le monde puisse en profiter, je l’ai mise en tĂ©lĂ©chargement ici (faire Bouton droit et Enregistrer sous…).

    Quelle ne fut ma surprise de voir une jolie jeune fille enjouĂ©e, gaie et joyeuse se faire insulter en public,à la tĂ©lĂ©, en 2004 ! Et de voir que cette mĂŞme chaĂ®ne a coupĂ© le son pour faire dĂ©filer un simple bandeau “Shirel est victime d’insultes antisĂ©mites”.

    Alors DieudonnĂ© prend ses aises chez Fogiel, en direct. Shirel se fait insulterà Mâcon avec Bernadette, en direct. BientĂ´t Arthur va se faire agresser sur son plateau et Michael Youn se faire foutreà poil par ses con-animateurs (euh non, ça ils font exprès. Comme des conards !).

    C’est surtout ça qui me fait peur en France. L’antisĂ©mitisme des masses passeà la tĂ©lĂ© (plĂ©onasme ?), et personne ne se rebelle vraiment contre ça, hormis les quelques personnes concernĂ©es (la population juive).

    Qui plus est, avez-vous Ă©coutĂ© les paroles des chansons de Shirel ou de Daniel LĂ©vi ? Les meilleurs artistes israĂ©lites du moment chantent la paix et l’amour. Montrez-en moi un seul, chez nos dĂ©tracteurs, qui fasse la mĂŞme chose !

    Les cyniques diront que nous avons des comptesà rendre :frown:.

    Le 07/04/2004 - 11:29

    Chez OCTO (la sociĂ©tĂ© qui m’emploie), j’ai dĂ©cidĂ© de mettre en place des sĂ©ances de formation rapide, baptisĂ©e octotok (il existe d’autres acronymes des octobof, des octobaf, etc.).

    Voici le texte de prĂ©sentation publiĂ© dans le journal interne (l’octonews bien sĂ»r). Un dĂ©tailà noter : nous sommes repĂ©rĂ©s chez OCTO par notre trigramme. DAL, c’est moi.

    Octotok ? Entrez !

    Le Talmud (ou le magazine Que choisir je confonds toujours) assimile celui qui possède la connaissance mais ne l’enseigne pasà un arbre mort. Un des commentaires (je trouverai la rĂ©fĂ©rence exacte pour les plus intĂ©gristes) prĂ©cise que, hormis le fait que l’individu ne confronte pas ses idĂ©es, il interrompt une chaĂ®ne fondamentale : la transmission de la connaissance.

    C’est une Tradition maintenue chez Octo depuis des générations puisqu’il existe les Octobofs, les clubs Octonet et plus récemment le chantier de refonte KM avec SharePoint promet une diffusion plus large de notre expérience commune.

    Cependant, manque la transmission de la pratique : certes, lors de conversations intra-octos, certains termes nous paraissent familiers mais quid de leur mise en Ĺ“uvre ? Et au lieu de « perdre » du tempsà apprĂ©hender une longue documentation, pourquoi ne pas profiter de l’expĂ©rience de nos ressources ?

    De ces constats est nĂ© le divin concept. Rapidement propulsĂ© de l’état de bazarà celui de cathĂ©drale par « Maman1 », il est prophĂ©tiquement baptisĂ© par notre chaĂ®ne d’information locale2.

    Premier déluge : « octobof / octotok : mariage mixte ? » sur la mailing-list octo-tech. Première croisade personnelle : enrôler de preux chevaliers pour un djihad technologique.

    Citons pour rappel les 5 piliers3 de l’Octotok :

  • Peu de slides, beaucoup de dĂ©mo (contrairementà la grand Messe de l’Octobof)
  • PrĂ©parer un contenu dĂ©monstratif complet et pertinent
  • Commencerà l’heure, quel que soit le nombre de participants
  • Ne pas dĂ©passer une heure trente de prĂ©sentation
  • Diffuser les slides et des Ă©lĂ©ments autoportants de la dĂ©mo (une sorte de Bible sur le sujet)
  • A noter : l’octotok se dĂ©roule en petit comitĂ©, ce qui favorise les Ă©changes directs et la possibilitĂ© d’effectuer des dĂ©mos personnalisĂ©es. Pour l’intervenant, c’est une occasion unique de partager sa connaissance et de flatter son ego (pensezà la petite lueur d’espoir dans l’œil des participants lorsqu’ils sont captivĂ©s !).

    Ont dĂ©jà Ă©tĂ© oints : Saint VMA, le Père BVI, le Père GIL, le Père NSA
    Vont se convertir dans peu de temps (si, si) : le Père MEO, le Père MAG, le Père JGR…

    N’hĂ©sitez pasà participer età proposer des sujets qui vous semblent intĂ©ressants, profitons des compĂ©tences internes encore inexploitĂ©es !

    Mieux encore, si vous vous sentez d’attaque pour prĂ©senter une Octotok, inutile de vous faire prier, rĂ©vĂ©lez-vous ! Rappelons les paroles – authentiques – du Prophèteà ce sujet : « La supĂ©rioritĂ© du savant sur l’adorateur est comparableà celle de la pleine lune sur les autres astres.»

    Soyez bénis !

    DAL

    PS : je n’ai pas rĂ©ussià caser le terme exĂ©gèse.



    1 La Mère DOM bien sûr
    2 Rendons grâceà LCI qui a trouvĂ© le nom Octotok
    3 Les dix commandements, c’était trop long…